Influence of the temperature and water content

on the density and porosity of tropical woods:

ayous, baobab, sapelli, lotofa and padouk

 

Influence de la température et de l’humidité

sur la masse volumique et sur la porosité des bois tropicaux : ayous, baobab, sapelli, lotofa et padouk

 

B. Bonoma1*, M. Simo Tagne1,2, L. Monkam3

1Laboratoire de Physique Appliquée, Ecole Normale Supérieure, Université de Yaoundé I, BP 47, Yaoundé, Cameroun

2Laboratoire d’Analyse des Technologies de l’Energie et de l’Environnement, Université de Yaoundé I,

Faculté des Sciences, Cameroun

3Département Thermique et Energie, Institut Universitaire de Technologie, Université de Douala, BP 8698, Douala, Cameroun

* Corresponding authors. E-mail: beguide_ed@yahoo.fr

Received: 10 April 2007; revised version accepted: 28 September 2007

 

Abstract

     Densities of Ayous (triplochiton scleroxylon), Sapelli (entandrophrama cylindricum), Baobab (adansonia digitata linné), Lotofa (sterculia rhinopetala) and Padouk (pterocarpus soyauxii) have been experimentally found by successfully weighing method at 70°C, 80°C and 90°C. Densities of these species depend of water content and temperature. We have found one semi empirical correlation who explains the experimental densities in function of water content and temperature. Densities and porosity are influenced by high temperature (T=80°C) and water content.

 

Keywords: Cameroonian woods; density; porosity; experiment; correlation.

 

Résumé

     Les masses volumiques de l’Ayous (triplochiton scleroxylon), du Sapelli (entandrophrama cylindricum), du Baobab (adansonia digitata linné), du Lotofa (sterculia rhinopetala) et du Padouk (pterocarpus soyauxii) sont expérimentalement déterminées par la méthode des pesées successives à des températures de 70°C, 80°C et 90°C. Les fortes températures (T=80°C) et l’humidité influencent la masse volumique et la porosité de ces espèces. Nous avons trouvé une corrélation semi empirique qui traduit bien les évolutions de ces masses volumiques en intégrant la température et l’humidité.

 

Mots clés : bois Camerounais ; masse volumique ; porosité ; expérience ; corrélation.

 


 

© 2015