Fiber value of algerian broadleaves trees: Oak, white Poplar and black Popar. Fiber isolation, delignification Kinetics and pulp characteristics

 

Valorisation de certains bois feuillus algériens : chêne vert, peuplier blanc et peuplier noir. Isolement des fibres, cinétique de délignification et caractéristiques des pâtes

 

M.K.M. Boukli Hacene*

Université Abou Bekr Belkaid – Tlemcen – Faculté des Sciences, Département Agronomie, B.P 119; Tlemcen Algérie

* Corresponding author. E-mail: bouklihacene_mourad@yahoo.fr

Received: 14 February 2009; revised version accepted: 23 April 2009

 

Abstract

     Algerian broadleaves trees such as Oak as well as white and black Poplar can play a very important role as a source of cellulosic fiber production. Cellulosic pulps are characterized on the morphological level by their fiber length, fiber width, coarseness and their felting index, as far their fiber value setup is concerned. The present study tackles the delignification of these woods using the so called the Kraft process based on sulphate cooking with soda and sodium sulphide as reactive agents.

In General, these woods exhibit an interesting behavior expressed by their pulp yield and Kappa indice relatively to an optimal cooking time.

Results show that the Quercus rotundifolia woods give higher yield compared to the low density Populus.

 

Keywords: Kraft process; cooking; wood; Quercus; Poplar; yield; Kappa index; fibres; coarseness.  

 

Résumé

     Parmi les bois feuillus algériens, le chêne vert et les peupliers blanc et noir ont un rôle économique très important à jouer et pourraient constituer une source de fibres cellulosiques. Les pâtes sont caractérisées sur le plan morphologique en termes de longueur des fibres,  largeur des fibres, masse linéique ainsi que par un indice de feutrage dans le but d’une valorisation complète des fibres de chacune de ces espèces. Le présent travail porte sur l’étude de la délignification de ces bois par le procédé au sulfate «procédé kraft», utilisant la soude et le sulfure de sodium comme réactifs de cuisson.

Globalement, ces bois manifestent un comportement très intéressant pour l'industrie cellulosique en regard aux rendements en pâte et aux  indices kappa obtenus par rapport à un temps de défibrage optimal.

Ainsi, Il ressort que le bois de Quercus rotundifolia donne un rendement plus élevé comparé à ceux du genre populus connus pour avoir un bois de faible densité.  

 

Mots clés : Procédé Kraft ; cuisson ; bois ; Quercus ; Populus ; rendement ; indice Kappa ; fibre ; masse linéique.

 


 

© 2015