Development of a methodology of monitoring

by Acoustic emission on pre-stressed cables

 

Développement d’une méthodologie de contrôle

par Emission Acoustique de la corrosion

sur câbles précontraints

 

h. bensouilah1, s. graini1*, s. mechraoui2, j. favergeon2, 

s. benmedakhene2, D. d. mekki3

1 Département  de métallurgie, faculté des sciences de l’ingénieur, Université Badji Mokhtar, BP 12 El Hadjar Annaba Algérie.

2 Laboratoire ROBERVAL, UMR CNRS 6253, Centre de Recherches de Royallieu, Université de Technologie de Compiègne,

B.P 20529, F-60205 Compiègne, France

3 Départements de physique, faculté des sciences, Université Badji Mokhtar, B.P 12 El Hadjar Annaba Algérie

* Corresponding author. E-mail: graini_said@hotmail.com

Received: 06 February 2009; revised version accepted: 27 May 2009

 

Abstract

     The exceptional quality of cables to be able to support (bear) big axial loads while maintaining relatively weak steepness of flexion and twisting aroused an unprecedented craze as for their use both. However, the cyclic requests, and the aggressiveness of the environment surrounding in which they evolve, generate a corrosion and maintain a phenomenon of fritting which makes them more vulnerable , and puts in danger the users . In spite of all the precautions, the corrosion under constraints stays the first cause of break of cables. The object of this study consists in using the acoustic broadcast as not destructive means of control, to collect the emitted(uttered) signals, treat(handle) them real time so as to localize the defects, list these defects and specify them an acoustic signature with the aim of warning of the succession(advent) of a break of the structure and why not, the development(clarification) of an automatic system of acoustic auscultation of cables with criterion meadow workbenches of alarms before break.

 

Keywords: Câbles ; Corrosion ; Stress ; Acoustic emission.

 

Résumé

     La qualité exceptionnelle des câbles à pouvoir supporter de  grandes charges axiales tout en maintenant  des raideurs de flexion et de torsion relativement faibles, a suscité  un engouement sans précédent  quant à leur utilisation. Cependant, les sollicitations cycliques, et l’agressivité du milieu environnant dans lequel ils évoluent, génèrent une corrosion et entretiennent un phénomène de fatigue  qui les rend doublement vulnérables, et met en danger les utilisateurs.  Malgré toutes les précautions requises, la corrosion sous contraintes  reste la première cause de rupture des câbles. L’objet de cette étude consiste à utiliser l’émission acoustique comme moyen de contrôle non destructif, pour recueillir les signaux émis, les traiter en temps réel de manière à localiser les défauts, répertorier ces défauts et leur spécifier une signature acoustique, dans le but de prévenir de l’avènement d’une rupture de la structure et  pourquoi pas, la mise au point d’un système automatique d’auscultation acoustique des câbles avec critères pré établis de déclanchement d’alarmes avant rupture.

 

Mots clés : Défauts ; Corrosion ; Câbles ; Emission acoustique.


 

© 2015