In vitro study of the inhibition of calcium oxalate precipitation by Saharan brackish waters, by conductimetry

 

Etude, in vitro, de l’inhibition de la précipitation de l’oxalate de calcium par les eaux saumâtres sahariennes, par conductimétrie

 

H. M. Djellouli1, S.  Taleb1*, A. Benghalem1, A. Cheriti2,  A. Mesli3

1Laboratoire de Matériaux & Catalyse- Faculté des Sciences-  Université Djillali  LIABES

Site I, faubourg Ben M’Hidi, W22000-Sidi Bel- Abbès, Algérie

2Laboratoire de Phytochimie et Synthèse Organique

Centre Universitaire de Bechar, 08000, Algérie

3Laboratoire de Chimie Organique Physique et Macromoléculaire. Faculté des Sciences

Université D. Liabès , Site I, faubourg Ben M’Hidi, W22000-Sidi Bel- Abbès, Algérie

* Corresponding author. E-mail: safiatal@yahoo.fr

Received: 16 October 2008; revised version accepted: 05 June 2009

 

Abstract

     The object of our study is to test, in vitro, the Algerian South water strongly mineral-bearing on the calcium oxalate precipitation, in a conductimetric model.  The concentrations of magnesium   of 104 tap water samples coming from various areas of the Sahara were given. Then, the study of the influence of this water on the calcium oxalate formation to physiological concentrations out of calcium and   oxalate of the lithiasic patient was carried out, by the measurement of conductivity according to time.  The results obtained show that this water is magnesian.  85, 58% have a concentration higher than 50mg/l value guides recommended by the WHO and the Algerian standards of potability (NA 6360).  The experimental curves of the follow-up of the kinetics of calcium oxalate crystallization are composed of two stages.  The 1st stage presents a negative slope and the 2 nd presents a positive slope.  Their coefficient of correlation is R > 0, 99 and CV < 10%.  The conductimetric parameters in the presence of 16 samples of drinking water of Biskra town and those in its absence show that Saharan water inhibits calcium oxalate crystallization   from 37,737% to 53,064%. In conclusion, thisin vitro” study shows that 76, 5% (p=0,05) magnesian drinking water could be  beneficial in the preventive  treatment of the calcium  oxalate  lithiasis.

 

Keywords: Drinking water; Magnesian mineral salts; calcium oxalate; urinary stone; conductimetry.

 

Résumé


     L’objet de notre étude est de tester, in vitro, les eaux du Sud algérien  fortement minéralisées sur la précipitation de l’oxalate de calcium, par un modèle conductimétrique. Les différentes teneurs en magnésium  de 104 échantillons d’eaux de robinet provenant de différentes régions du Sahara ont été déterminées. Ensuite, l’étude de  l’influence de ces  eaux  sur la formation de l’oxalate de calcium  à des concentrations physiologiques en calcium et en oxalate du malade lithiasique a été réalisée, par la mesure de la conductivité en fonction du temps. Les résultats obtenus montrent que ces eaux sont  magnésiennes.  85,58% ont une concentration supérieure à 50mg/l valeur guide recommandée par l’OMS et les normes algériennes de potabilité (NA 6360). Les courbes expérimentales du suivi de  la cinétique de cristallisation oxalo-calcique  se composent de deux paliers. Le 1er palier  présente une pente  négative  et le 2ème présente une pente positive. Leur coefficient de corrélation R > 0,99 et CV < 10%. Les paramètres conductimétriques en présence de 16 échantillons d’eau de boisson de Biskra  et ceux en son absence montrent  que  ces eaux inhibent la cristallisation oxalo- calcique de 37,737% à 53,064%. En conclusion, cette étude in vitro montre que  76,5% (p=0,05) des eaux de boisson magnésiennes pourraient être  bénéfiques dans le traitement préventif de la lithiase oxalo- calcique. 

 

Mots clés : Eau de boisson ; sels minéraux de magnésium ; oxalate de calcium ; calcul urinaire ; conductimétrie.

 


 

© 2015