Measurement of the skeletal muscles cells’ viscosity

of a subject suffering from Desmin-Related Myopathy

and the effect of dexamethasone

 

Mesure de la viscosité des cellules des  muscles squelettiques d’un sujet atteint de myopathie

à surcharge en desmine : Effet de la dexaméthasone

 

A. Sako*

 UFR Sciences,  Structure de la Matière et Technologique (SSMT), Laboratoire de Physique de l’atmosphère

et de Mécanique des Fluides, Université de Cocody, Abidjan  22 BP 582 Abidjan 22 ; Cote d’Ivoire.

* Corresponding author. E-mail: okasabouone@yahoo.fr

Received : 24 June 2009; revised version accepted: 04 November 2009

 

Abstract

     In the course of this study, we measured directly the viscosity of the human skeletal muscles cells from healthy persons and a person suffering from Desmin-Related Myopathy—RDM. These cells were treated or not with dexamethasone through the technique of micromanipulation by the means of a micropipette. The viscosity of the muscular cells of these different healthy subjects was compared. The influence of the origin of the cell was shown. The viscosity of the muscular cells of the healthy subjects was compared to that of the subject affected by DRM. The in vitro effect of the dexamethasone on the cells’ viscosity was proved. In as far as the rheological behavior of the muscular cells is concerned, on one hand, there are notable differences between that of the healthy subject and that of the person suffering from DRM, On the other hand, between that of the  subjects treated with dexamethasone or not.

 

Keywords : Viscosity; Micromanipulation; micropipette; cell; skeletal muscles; myopathy; desmin; DRM; rheology; dexamethasone

 

Résumé 

     Dans cette étude, nous avons mesuré directement la viscosité de cellules des muscles squelettiques humains provenant de sujets sains et d’un sujet atteint de myopathie à surcharge en desmine (Desmin-Related Myopathy) ou DRM, traitées ou non à la dexaméthasone. Les cellules étudiées proviennent de trois (3) types de sujets : un sujet de 35 ans  atteint de DRM, et deux (2)  sujets sains : un nouveau-né de 5 jours, et un fœtus. L’influence de la provenance de la cellule a été mise en évidence avec les cellules musculaires du  nouveau-né de 5 jours, du fœtus et du sujet atteint de DRM. La viscosité des différents sujets sains a été comparée. Celle des sujets sains a été ensuite comparée à celle du sujet atteint de DRM. L’effet de la dexaméthasone sur la viscosité des cellules in vitro a été mis en évidence. Il y a des différences notables du point de vue du comportement rhéologique des cellules musculaires entre les sujets sains et le sujet atteint de DRM d’une part et  entre les cellules traitées ou non à la dexaméthasone d’autre part. Les viscosités ont été mesurées par la technique de micromanipulation par micropipette.

 

Mots clés : Viscosité ; Micromanipulation ; micropipette ; cellule ; muscles squelettiques ; myopathie ; desmine ; DRM ; rhéologie ; dexaméthasone.

© 2015