Comparison of performance of quartz sand

and titaniferous sand used in the method

of infiltration percolation of wastewater

 

Comparaison des performances du sable quartzeux

et du sable titanifère utilisés

dans le procédé d’infiltration percolation des eaux usées

 

R. Aba-aaki*, K. Agga, M. Raji, S. Et-taleb, M. Ez-zahery, N. El Alem*

Laboratoire Matériaux et Environnement (LME), Université Ibn Zohr, Faculté des Sciences,

Département de Chimie, cité DAKHLA  B.P 8106, Agadir, Maroc

* Corresponding author: E-mail: nelalem@gmail.com /  rabaaki@yahoo.fr

Received: 19 September 2010; revised version accepted: 18 March 2011

 

Abstract

     The development of urbanization and the concentration of industrial and agricultural activities, in recent decades have been accompanied by a general increase of pollution. The effluent conveys an important industrial organic and toxic pollution. These are various wastes from various industries which are mainly located for the purpose of getting rid of waste as well as cooling their machines (food industry, agriculture, tanning and textile, paper, petrochemical industry, etc…). The method of infiltration-percolation systems is among the sewage treatment most used for the preservation of the environment. It is the infiltration of domestic sewage or industrial pretreated (lagoon) on beds of sand. It is this process that was used in this work to treat wastewater, it is applied based on a semi-driver, consisting of PVC columns of 20 cm in diameter and filled with different types of 2m sands.

The effectiveness of this treatment involves the study of a number of physico-chemical wastewater before and after treatment (DCO, DBO5, MES…) and characterization of the filer bed (sand quartz and sand titaniferos). The results show a better recorded performance of titaniferous sand compared to the results found with quartz sand: you have discounts approaching 98% for the different physico-
chemical treated waste water.

 

Keywords: Solid filtering; Waste water; infiltration-percolation; Sand titaniferous.

 

Résumé 

     Le développement de l’urbanisation et des activités industrielles et agricoles, au cours de ces dernières décennies, s’est accompagné d’un accroissement général de la pollution. Les rejets liquides industriels véhiculent une importante pollution organique et toxique (métaux lourds). Il s’agit de différents déchets provenant des industries diverses  qui sont principalement installées au niveau du rivage à la fois pour se débarrasser des déchets directement et pour faire refroidir leurs machines (industrie alimentaire, industrie agricole, tannerie et textile, papeterie, industrie pétrochimie, etc.).  L’infiltration-percolation est un  système  d’épuration des eaux usées, c’est un procédé simple et moins coûteux utilisés pour la préservation de l’environnement. Il consiste à faire une infiltration des eaux usées domestiques ou industrielles préalablement traitées (lagunage) à travers un lit de sable. C’est ce procédé qu’on a utilisé dans ce travail pour traiter les eaux usées, il est appliqué à base d’un modèle semi-pilote, constitué de colonnes en PVC de 20 cm de diamètre et  de 2m de hauteur, remplis de  différents types de sables. L'efficacité de cette technique d’épuration porte sur l'étude d'un certain nombre de paramètres physico-chimiques des eaux usées avant et après le traitement (DCO, DBO5, MES, etc.) et sur la caractérisation du massif filtrant (sable titanifère et sable quartzeux). Les résultats enregistrés montrent une meilleure  performance du sable titanifère comparés aux résultats trouvés avec le sable quartzeux  (Avec des abattements qui s’approchent de 98% pour les différentes grandeurs physico-chimiques des eaux épurées).   

 

Mots clés : Massif filtrant ; Eaux usées ; Infiltration-percolation ; Sable titanifère.

© 2015