Corrosion effect of some food extracts and food additives on aluminum alloy recycled in craft industry

 

Effet corrosif  de quelques extraits et additifs alimentaires

sur un alliage d’aluminium de recyclage artisanal

 

T. Ramdé*, B. Guel, L. Bonou, J.B. Legma

Laboratoire de Chimie Physique et d’Electrochimie.

UFR-SEA ; Université de Ouagadougou,

03 BP 7021 Ouagadougou 03

* Corresponding author. E-mail: ramdetambi@yahoo.fr / t_ramde@univ-ouaga.bf

Received: 18 October 2011; revised version accepted: 21 November 2011


Abstract


The corrosion behaviour of recycled aluminium alloy was investigated in three solutions (S1, S2 and S3) using potentiodynamic polarization and electrochemical impedance spectroscopy (EIS). Solution S1 is an aqueous extract of hibiscus sabdariffa flower calyx, S2 is an aqueous extract of lemon (Citrus lemon) and S3 is a 3.5% wt solution of cooking salt.

The recycled aluminium alloy samples (bare and polished as well as corroded samples) were characterized by optical microscopy, scanning electronic microscopy (SEM) and EDX analyses. Surface properties were correlated with the corrosion resistance parameters of the material.  The electrolytes aggressiveness was assessed by potentiodynamic polarization and electrochemical impedance measurements. The studies were carried out in solutions with pH = 4 and pH = 8.

 

Keywords: Aluminium alloy; Corrosion; Potentiodynamic polarization; Electrochemical impedance.

 

Résumé

La corrosion d’un alliage d’aluminium recyclé dans l’artisanat  a été analysée dans trois solutions (S1, S2 et S3) par la polarisation potentiodynamique et la spectroscopie d’impédance électrochimique (SIE). La solution S1 est un extrait aqueux de calice de fleur d’oseille  (hibiscus Sabdariffa) ; S2 un extrait aqueux de citron (Citrus Lemon) et S3 une solution contenant 3,5%  en masse de sel de cuisine.

Des analyses au microscope optique et microscope électronique à balayage (MEB) et EDX ont été réalisées sur la surface brute du matériau moulé, sur des coupes polies et sur les surfaces corrodées. Les résultats de ces analyses sont corrélés aux paramètres électrochimiques de corrosion du matériau. L’évaluation de l’agressivité des solutions à été réalisée par le tracé des courbes de polarisation et les mesures d’impédance électrochimique. Les mesures ont été réalisées dans les solutions à pH = 4 et à      pH = 8.

 

Mots clés : Alliage d’aluminium; Corrosion;  Polarisation potentiodymique ; Impédance électrochimique.

© 2015