THERMODYNAMIC MODELING CONTRIBUTION IN THE STUDY OF THE WATER QUALITY IN TADLA‘S IRRIGATED PERIMETERS (MOROCCO)

Apport de la Modélisation Thèrmodunamique a l’ etude de la qualité des eaux des deux périmètres irrigués de la région du Tadla (Maroc)

J. Ouardi1*, A. El Ghmari1, V. Valles2, R. Djamai3, A. Elbouadili4

1 Faculté des Sciences et Techniques de Beni Mellal B.P. 523, FST Beni Mellal, Maroc

2 Laboratoire d’hydrogéologie, UAPV, 74 Rue Louis Pasteur F84000 Avignon, France

3 Université Badji Mokhtar, BP. 12, Annaba 23000, Algérie

4 UFR : Chimie appliquée aux sciences de l’Environnement, B.P 523, FST Béni Mellal, Maroc

* Corresponding author: E-mail: jouardi@yahoo.fr

Received: 26 April 2005; revised version accepted: 02 February 2006

Abstract

In the irrigated perimeter of Tadla, the increased use of the subsoil and surface waters resources coupled with the agricultural intensification led to the deterioration of the water and ground quality by the salinisation generalized of the grounds and the underground water table.

Thermodynamic modeling makes it possible to specify the mechanisms responsible for this difference in behavior of the grounds located in the same valley. The water used for the irrigation of the perimeter of Beni Moussa is rich in sodium. Under the effect of the climate, it causes a sodisation of clays, a calcium desorption and a reduction in alkalinity, and of calcite and calcite plus gypsum residual alkalinity. Because of the quality of the water of irrigation, this process of cation exchange is more discrete on the other perimeter and the sign of calcite and calcite + gypsum residual alkalinity does not reach to modify significantly.

Keywords : Salinisation; Sodisation; Residual alkalinity; Simulation; Perimetre of Tadla.

Résumé

Dans le périmètre irrigué du Tadla, l’utilisation accrue des ressources en eau souterraine et de surface couplée à l’intensification agricole conduit à la dégradation de la qualité de l’eau et du sol par la salinisation généralisé des sols et des nappes phréatiques.

La modélisation thermodynamique permet de préciser les mécanismes responsables de cette différence de comportement des sols situés dans une même vallée. L’eau utilisée pour l’irrigation du périmètre de Béni Moussa est riche en sodium. Sous l’effet du climat, elle provoque une sodisation des argiles, une désorption de calcium et une diminution d’alcalinité, d’alcalinité résiduelle calcite et calcite plus gypse. Du fait de la qualité de l’eau d’irrigation, ce processus d’échange cationique est plus discret sur l’autre périmètre et ne parvient pas à modifier significativement le signe de l’alcalinité résiduelle calcite + gypse.

Mots clés : Salinisation; Sodisation; Alcalinité résiduelle; Simulation; Périmètre du Tadla.

© 2015