DATING BY TRITIUM OF WATERS OF MULTILAYERED AQUIFER OF TADLA (MOROCCO)

 

Datation par le tritium des eaux du système aquifère multicouches de Tadla (Maroc)

 

H. Marah1*, M. Qurtobi1, N. Zine2, A. Zerouali2

1 Centre National de l'Energie des Sciences et des Techniques Nucléaires (CNESTEN), BP 1382 Rabat, Maroc.

2 Direction de la Recherche et de Planification de l'eau, Direction Générale de l'Hydraulique (DGH), Rabat, Maroc

* Corresponding author. E-mail: h_marah@yahoo.com

Received: 13 June 2006; revised version accepted: 12 October 2006

 

Abstract

     Tadla basin, situated in the centre of Morocco, is one of the most important hydraulic basin in the country. The sustainable management of the aquifer needs an assessment of water resource in the basin.. 

     In the present work tritium tracer is used in order to determine: recharge zones, mean residence times of water "age" in different formations and water vulnerability to the pollution. 

     55 samples have been collected from different formations (Turonien, Eocene, Plio-quaternary) and also from springs and surface water of the Oum Rbia River. Their tritium content permit us:

- to differentiate old water, recent water and water mixture from the two previous groups.

- to determine the contribution of old water in mixture zones.

- to localize the recharge zones as well as the vulnerable areas to the pollution.

Keywords: Tritium; Groundwater; Dating; Tadla; Morocco.

 

Résumé

     Le bassin de Tadla, situé au centre du Maroc, est l’un des plus importants bassins hydrauliques du pays. De ce fait une étude pour l’évaluation et la gestion de ces ressources en eau se révèle importante.

     Le présent travail s’intéresse à l’utilisation du tritium comme traceur du temps afin de déterminer : les zones de recharge, le temps de résidence moyen des eaux « âge » dans les différentes formations et les eaux vulnérables à la pollution.

     55 échantillons ont été prélevés au niveau des différentes formations (Turonien, Eocène et Plio-quaternaire) ainsi qu’au niveau des sources et de l’Oued Oum Erbia. Ils ont fait l’objet de mesure des teneurs en tritium. La datation des eaux par ce dernier nous a permis de:

- différencier les eaux anciennes, les eaux récentes, et les eaux de mélange issues des deux groupes précédents,

- déterminer la contribution des eaux anciennes dans les zones de mélange,

- localiser les zones de recharge ainsi que les zones vulnérables à la pollution dans le bassin de Tadla.

Mots clés : Tritium ; Eaux souterraines ; Datation ; Tadla ; Maroc.

© 2015