Explorations of urinary stones collected in Meknès by Fourier transform infrared spectroscopy


Exploration des calculs urinaires collectés à Meknès par spectrophotométrie infrarouge à transformée de Fourier

 


F. Laziri1*, F. Rhazi Filali1, A. Amechrouq2, H. Bendifi2

1  Laboratoire de Biochimie et Environnement. Département de Biologie. Faculté des Sciences.

Université Moulay Ismail, B.P 12101 Zitoune,  Meknès, Maroc

2 Laboratoire de Chimie organique appliquée. Département de Chimie Faculté des Sciences,

 Université Moulay Ismail, B.P 12101 Zitoune,  Meknès, Maroc

* Corresponding author. E-mail:flaziri@hotmail.com

Received: 05 October 2006; revised version accepted:13 February 2007

 


 

Abstract

     The exploration by Fourier transform infrared spectroscopy of a series of 133 urinary stones of the adult collected in the various urologic services of the city of Meknès shows that the total chemical composition of analyzed stones approaches that found in the developed countries. Indeed, the total analysis of stones shows that the calcium oxalate is the constituent main thing in 77.3% of the cases of which 57.8% are mainly composed of whewellite (calcium monohydrate oxalate) and 19.5% of weddelite (oxalate of calcium dihydrate). The uric acid is in a majority in 12.7%, the struvite or the lithiasis of infection is in a majority only in 1.5% of stones but it is present in 8.2% of the cases. Our series is characterized compared to other series of stones studied in other areas of Morocco on the one hand by the increase in the frequency of the weddelite which is a dependent species calcium at the two sexes, the uric acid is more dominating at the woman and the lithiasis of infection is observed more at the man than at the woman. These differences could be explained by a particular nutritional behavior and specific factors of risk to our population.


Keywords: Urinary stones; Aetiology; Chemical composition; Fourier transform infrared spectroscopy.

 

Résumé

     L’exploration par spectrophotométrie infrarouge à transformée de Fourier d’une série de 133 calculs urinaires de l’adulte collectés dans les différents services urologiques de la ville de Meknès montre que la composition chimique globale des calculs analysés se rapproche de celle trouvée dans les pays développés. En effet, l’analyse globale des calculs montre que l’oxalate de calcium est le constituant principal dans 77.3% des cas dont 57.8% sont majoritairement composé de whewellite (oxalate de calcium monohydraté) et 19.5% de weddelite (oxalate de calcium dihydraté). L’acide urique est majoritaire dans 12.7%, la struvite ou la lithiase d’infection est majoritaire dans 1.5% des calculs mais elle est présente dans 8.2 % des calculs. Notre série se caractérise par rapport à d’autres séries de calculs étudiées dans d’autres régions du Maroc d’une part par l’augmentation de la fréquence de la weddelite qui est une espèce calcium dépendante chez les deux sexes, l’acide urique en composant majoritaire est plus prépondérant chez la femme et la lithiase d’infection s’observe plus chez l’homme que chez la femme. Ces différences pourraient s’expliquer par un comportement nutritionnel particulier et des facteurs de risque propres à notre population.

 

Mots clés : Lithiase urinaire ; Etiologie ; Composition chimique ; Spectrophotométrie infrarouge à transformée de Fourier.

© 2015