liquid scintillation Low level

tritium measurement in water

 

Mesure de faibles activités du tritium

dans les eaux par scintillation liquide

 

H. Marah*

Unité eau et Climat Centre National de l'Energie des Sciences et des Techniques Nucléaires (CNESTEN), BP 1382 Rabat,, Maroc

* Corresponding author. E-mail: h_marah@yahoo.com

Received: 28 October 2006; revised version accepted:31 May 2007

 

Abstract

     The radioactive decrease and washing atmosphere by precipitation caused the reduction of tritium concentration. However, using as tracer to date the groundwaters is conditioned by the availability of low level measurement method. In this work we developed and certify, in CNESTEN, a low level tritium measurement in water using liquid scintillation after electrolytic enrichment. The minimum detectable activity concentration "MDA" passed from 11.72 UT "counting by liquid scintillation without electrolysis" to 0.3 UT with an error of  4 %. Finally the method is applied to dating groundwaters of Moyenne Moulouya, where 36 samples have been collected. Their tritium content enabled us to identify three groups of waters ages (5 to10 years, mixture and higher than 60 years).

 

 

Keywords: Tritium; Liquid scintillation; Water; Dating, Limit of detection.

 

Résumé

La décroissance radioactive et le lessivage de l’atmosphère par les eaux des précipitations ont provoqué la diminution de la concentration du tritium. Cependant son utilisation comme traceur pour dater les eaux souterraines est conditionnée par la disponibilité d’une méthode de mesure de très faible limite de détection. Dans ce travail nous avons développé et certifié, au CNESTEN, une méthode de mesure des basses activités en tritium dans les eaux par la technique de scintillation liquide après enrichissement électrolytique. L’activité minimale détectable obtenue est passée de 11,72 UT « comptage directe par scintillation liquide sans électrolyse » à 0,3 UT avec une erreur de 4%. Enfin la méthode de mesure est appliquée à la datation des eaux souterraines de la Moyenne Moulouya où 36 points d’eaux ont été prélevées. Leur teneur en tritium nous a permis d’identifier trois groupes d’âges d’eaux (de 5à10 ans, supérieur à 60 ans, et des eaux de mélange issues des deux groupes précédents).

 

Mots clés: Tritium ; Scintillation liquide ; Eau ; Datation ; Limite de détection.

© 2015