Waste water purification by lagunage for removal

of phosphorus compounds by using the ACP

 

Epuration des eaux usées par lagunage en vue d’élimination

des composés phosphorés par usage de l’ACP

 

N. Fatah1, J. Bahij2, R. Bchitou1*, A. Bouhaouss*1

1Laboratoire de Chimie Physique Générale I, Facultés des Sciences, Université Mohammed V, Agdal, Rabat, Maroc

2Laboratoire Physico-chimie, ONEP Akreuch, Rabat, Maroc

* Corresponding author. E-mail: bichitou@hotmail.com  or bouhaous@gmail.com

Received: 02 November 2006; revised version accepted:05 April 2007

 

Abstract

     This work concerns the application of the anaerobic lagunage for primary treatment of urban residual waters of one of the Moroccan station treatment. The characterization of organic pollution at the entry and the outlet side of an anaerobic pond of the station of purification by lagunage natural which is Ben Ahmed was carried out with an aim of establishing a powerful model starting from the influential physicochemical parameters by basing based on a statistical method which is the analysis in principal component (ACP). Waters of entry of the of Ben Ahmed’s station are characterized by a great content organic matters and suspension materials which are conditioned by the pH. After the primary treatment, we noticed a strong correlation enter MES, MVS, DBO5, DCO, PO43- and Ptot which singularising in an individual group. This shows that the phosphorous materials were eliminated with organic matters. This statistical methodology showed that primary treatment of residual water of the station is thus satisfactory from a point of view on purging performance especially for organic matters containing the total phosphor.

 

Keywords: Waste water purification; Anaerobic Lagunage; Analyze in principal component (ACP).

 

Résumé 

     Ce travail concerne l’application du lagunage anaérobie pour le traitement primaire des eaux résiduaires urbaines de l’une des stations d’épuration du Maroc. La caractérisation de la pollution organique à l’entrée et à la sortie d’un bassin anaérobie de la station d’épuration par lagunage naturel qui est Ben Ahmed a été réalisée dans le but d’établir un modèle performant à partir des paramètres physico-chimiques influents en se basant sur une méthode statistique qui est l’analyse en composante principale (ACP). Les eaux d’entrée de la station de Ben Ahmed sont caractérisées par de fortes teneures en charges organiques et en  matières en suspension qui sont conditionnées par le pH. Après le traitement primaire, nous avons remarqué une forte corrélation entre les MES, les MVS, la DBO5, la DCO, le PO43-et le Ptot qui se singularisent en un seul groupe. Ceci montre que les matières  phosphorées  ont été  éliminées avec les matières organiques. Cette méthodologie statistique a montré que le traitement primaire des eaux résiduaires de la station est donc satisfaisant d’un point de vue de performance épuratoire surtout pour les matières organiques contenant le phosphore total.

 

Mots clés : Epuration des eaux résiduaires ; Lagunage anaérobie ; Analyse en composante principale (ACP).

© 2015