Contribution to the Surevey

of the Metallic Contamination of Mytilus edulis

to the Level of the Mouth of Sebou

 

Contribution à l’étude de la contamination métallique de Mytilus edulis au niveau de l’embouchure de Sebou

 

M. Bounahkla1*, Z. Bounakhla1, F. Zahry1, M. Tahri1, M. Zghaid4,

A. Doukkali3, O. Benkirane2, N. Saïdi2

1 Centre National de l'Energie, des Sciences et des Techniques Nucléaires (CNESTEN),

Division DASTE, Unité Pollution et Géochimie, B.P. 1382, R.P. 10001, Rabat, Maroc

2 Laboratoires des Essais Biologiques, Unité d'Ecotoxicologie et de Parasitologie Marine,

Faculté des Sciences, Université Ibn Tofaïl, Kénitra, Maroc

3 Laboratoire Energie, Ressources Naturelles et Modélisation, Faculté Polydisciplinaire de Taza, BP 1223 Taza-Gare

4 Département de Physique, Faculté des sciences, Université Moulay Ismail, Meknès- Maroc

* Corresponding author. E-mail: moussabounakhla@yahoo.fr

Received: 14 March 2007; revised version accepted: 14 February 2008

 

Abstract

     The variations of heavy metal contents have been analyzed at samples of Mytilus edulis collected from different points of the mouth of Sebou during the spring and the summer of the year 2005, the concentrations of Cu, Mn, Fe, Co, Cr, Pb and Cd have been determined by SAA.

     The study showed that the analyzed elements were present in important concentrations with the predominance of the manganese, copper and chromium.

     Spatial variation is specific for every metal element with the recording of maximal summery for copper, manganese, chromium, iron and cobalt; and minimal spring for lead and cadmium.

     The average concentrations of Cd and Pb, recorded in the study sites, which have been chosen mainly because of their socio-economic importance, exceed the limits fixed by the European regulation (CE 266/2001) governing the consumption of the mollusks.

     The interesting results that have been found, concerning the bioaccumulation of the trace metals in the level of Mytilus edulis, confirm the importance of the use of this mollusk as bioindicator to control the aquatic ecosystems.

 

Keywords: Heavy metals; Mytilus edulis; Mouth of Sebou; Atomic Absorption; Spatiotemporal Variation.

 

Résumé

     Les variations des teneurs en métaux lourds ont été analysées dans des échantillons de Mytilus edulis récoltés sur différents points de l’embouchure de Sebou durant le printemps et l’été de l’année 2005. Les concentrations de Cu, Mn, Fe, Co, Cr, Pb et Cd ont été déterminées par Spectroscopie d’Absorption Atomique (SAA).

     L’étude a montré que quelque soit la variable analysée, tous les éléments étaient présents à des concentrations importantes avec la prédominance du manganèse, du cuivre et du chrome.

     La variation spatiale est spécifique pour chaque élément métallique avec l’enregistrement des maximaux estivaux pour le cuivre, le manganèse, le chrome, le fer et le cobalt et des minimaux printaniers pour le plomb et le cadmium.

     Les concentrations moyennes en cadmium et en plomb enregistrées dans les sites d’étude, qui ont été choisis principalement pour leur importance socioéconomique, dépassent les limites fixées par la réglementation européenne (CE 266/2001) régissant la consommation des mollusques, mettant ainsi en discussion la salubrité des moules récoltés au niveau de ces sites.

     Les résultats intéressants qui ont été trouvés, concernant la bioaccumulation des métaux traces au niveau de Mytilus edulis, confirment l’importance de l’utilisation de ce mollusque filtreur comme bioindicateur au service de la surveillance de l’état de santé des écosystèmes aquatiques.

 

Mots clés : Métaux lourds ; Mytilus edulis ; Embouchure de Sebou ; Absorption Atomique ; Variation Spatio-temporelle.

© 2015