Characterization of the South Moroccan atmosphere

Using sun photometric techniques

and satellite measurements

 

Utilisation des techniques de photométrie solaire

et des mesures satellitaires pour la caractérisation

de l’atmosphère au sud du Maroc

 

A. Bounhir1,2*, Z. Benkhaldoun2, E. Siher2,.3

1 Département de Physique Appliquée, Faculté des Sciences et Technique de Guéliz,

UCAM, Av Abdelkrim Khattabi, B.P 549, Marrakech, Maroc

2 Laboratoire de Physique des Hautes Energies et Astrophysique, Département de Physique,

Faculté des Sciences Semlalia, UCAM. B.P 2390, Marrakech, Maroc

3 Département de Physique Appliquée, Faculté des Sciences et Techniques, UCAM,  BP 523, Béni Mellal, Maroc

* Corresponding author. E-mail: bounhir@fstg-marrakech.ac.ma

Received: 07 April 2006; revised version accepted:30 June 2008

 

Abstract

     The aim of this work is to study the aerosol optical properties over the regions of Marrakech and Dakhla; two cities from the south of Morocco where two sun photometers have been installed. The sun photometers are part of the AERONET network established and monitored by NASA.

     We have established a correlation between the aerosol optical thickness (AOT) and satellite measurements; aerosol index (AI), provided by Earth Probe TOMS (Total Ozone Mapping Spectrometer). The spatial resolution of the aerosol index is 1° latitude and 1.25° longitude whereas the sun photometric measurements are punctual.

     From this study, which aims at astronomical sites prospecting, we have characterized the optical and microphysical properties of aerosols of south Morocco, their seasonal behavior and the possibility of retrieving aerosol optical properties from satellite measurements in places where AERONET data are not provided.

 

Keywords: Aerosol; Site testing; Atmosphere; Sky transparency; Sun photometer; Aerosol index.

 

Résumé

     Le but de ce travail est l’étude des propriétés optiques des aérosols au dessus de la région de Marrakech et de Dakhla où deux photomètres ont été installés pour l’année 2004. Ces deux photomètres font partie du réseau AERONET établie par NASA.

     Nous avons établie une corrélation entre l’épaisseur optique des aérosols (AOT) et des mesures satellitaires d’indice en aérosols (AI). Cet indice est fourni par les capteurs de la plate forme Earth Probe TOMS (Total Ozone Mapping Spectrometer). La résolution spatiale de l’indice est de 1° en latitude et de 1° 25’ en longitude alors que les mesures AERONET sont des mesures ponctuelles.

     Il découle de cette étude, qui s’inscrit dans la cadre de la prospection de sites astronomiques, la caractérisation optique et microphysique des aérosols du sud marocain, leur comportement saisonnier et la possibilité de retrouver les propriétés optiques des aérosols dans des régions où les mesures photométriques ne sont pas disponibles.

 

Mots clés : Aérosol; Caractérisation de sites astronomiques; Atmosphère; Transparence du ciel; Photomètre; Indice en aérosol.

© 2015