Quality assessment of the liquid

and atmospheric dismissals

of the national society of steel industry in Morocco

 

Evaluation de la qualité des rejets liquides

et atmosphériques de la société nationale de sidérurgie

au Maroc

 

M. Cenoui1,2*, M. Ebn Touhami1, N. Bouimadaghene2

1 Laboratoire d'Electrochimie, des Etudes de Corrosion et d’Environnement, Faculté des Sciences, B.P 133 14000 Kenitra, Maroc

2 Société Nationale de Sidérurgie, Plateau El Jadida, B.P. 856/857, Jorf Lasfar,  Maroc

* Corresponding author. E-mail: cenouii@voila.fr

Received: 26 November 2007; revised version accepted: 27 November 2008

 

Abstract

     The present work is interested in the quality assessment of the liquid and atmospheric dismissals of the national society of steel industry in Morocco (hot rolling process). The measure of the physical and chemical parameters of the liquid sewages has been accomplished according to two companions. During this survey we recorded a strong mineral load superior to the Moroccan norms project (MNP). While the other parameters (pH, temperature, matters suspension, nitrites, nitrates, phosphor, chlorides and sulphates), as well as the heavy metals load are lower to the norms dictated by MNP. However, we signal that the load of these dismissals depends essentially on the nature of the treatments applied to metal to know: organic or inorganic inhibitors, Oxidizing or no oxidizing biocide, dispersing agents, and other… and of the quality of the supplement water. Otherwise, the atmospheric broadcasts quality varies with the variation of the fuel used. In the case of the fuel-oil use as fuel, the contents in sulphur dioxide and in suspension particles (MPS) are superior to the norms fixed by the MNP, and reaches respectively 2001 Kg.Nm-3, and 459 Kg.Nm-3. The use of the propane as fuel reduces the content of the set of the parameters

 

Keywords: Pollution;liquid rejections; atmospheric rejections; chemical and physical parameters;heavy metals; corrosion inhibitor.

 

Résumé

     Le présent travail s’intéresse à l’évaluation de la qualité des rejets liquides et atmosphériques de la société nationale de sidérurgie au Maroc (processus de laminage à chaud). La mesure des paramètres physico-chimiques des effluents liquides a été réalisée selon deux compagnes. Au cours de cette étude, nous avons enregistré une forte charge minérale qui dépasse les valeurs fixées par le projet des normes marocaines (PNM). Tandis que les autres paramètres (pH, température, matières en suspension, nitrites, nitrates, phosphore, chlorures et sulfates) ainsi que la charge en métaux lourds respectent les normes dictées par le PNM. Toutefois, nous signalons que la charge de ces effluents dépend essentiellement de la nature des traitements physico-chimiques appliqués au métal à savoir : inhibiteurs organiques ou inorganiques, biocides oxydants ou non oxydants, dispersants, et autres… et de la qualité de l’eau d’appoint. Par ailleurs, la qualité des émissions atmosphériques varie avec la variation du combustible utilisé. Dans le cas de l’utilisation du fuel comme combustible, les teneurs en dioxyde de soufre et en particules en suspension (MPS) sont supérieures aux normes fixées par le PNB, et atteignent respectivement 2001 Kg.Nm-3, et 459 Kg.Nm-3. L’utilisation du propane comme combustible  réduit les teneurs de l’ensemble des paramètres.

 

Mots clés : Pollution; rejets liquides; émissions atmosphériques; paramètres physico-chimiques; métaux lourds; inhibiteur de corrosion.

© 2015