IONISATION DE L’ION Ar10+ PAR IMPACT D’ELECTRONS RAPIDES

A. Riahi*, K. Laghdas, S. Rachafi

Faculté des Sciences, Département de Physique

B.P 20 Université Chouaib doukkali 24000 El Jadida, Maroc

* Corresponding author. E-mail : riahi@ucd.ac.ma

Received 20 November 2000

Absract

In this work the R-matrix method has been used to calculate the total and single differential cross sections for electron impact ionization of Ar10+. In this method, the ionizing electron is described by using the distorted-wave Born approximation. The R-matrix treatment of the final continuum states of Ar10+ ensures that the autoionizing levels of the target are included. Eight states of the final Ar11+ ion, have been included in our calculation. Up to the 24-pole components of the interaction with the ionizing electron were included exciting ten distinct Ar10+ continuum symmetries. Total cross sections for production of Ar11+ in each of the eight states are presented. Our theoretical values for the total cross section are in good agreement with the experimental results.

Keywords: Ionization; Continuum; R-matrix ; Distorted waves.

Résumé

Dans le présent travail nous utilisons la méthode matrice-R-ondes distordues pour calculer la section efficace totale et différentielle simple de l’ionisation de l’ion Ar10+ par impact d’électrons. Dans l'approche utilisée, les états du continuum de la cible sont décrits avec précision, et le processus d’excitation-autoionisation est intégré rigoureusement dans les calculs. Pour décrire les électrons incident et diffusé, nous adoptons l’approximation de Born des ondes coulombiennes distordues. Les effets d’échange entre l’électron éjecté et l’électron diffusé sont pris en compte approximativement en utilisant l’intégration ‘half-range’ sur l’énergie de l’électron éjecté.

Mots Clés : Ionisation; Continuum; R-matrix ; Ondes-distordues.

© 2015