Approche géochimique élémentaire des dépôts sédimentaires du bassin d’Essaouira-Doukkala :

tentative de corrélation entre l’uranium

et la présence de la matière organique

S. Fakhi1*, M. Aadjour2, B. Feddan3, E. Khouya1,

Y. Andres4, J. C. Abbe4, M. M. Bandombele3

1 Laboratoire de Radiochimie. Université Hassan II-Mohammedia, Faculté des Sciences Ben M’Sik, , B.P. 7955,Sidi Othmane, Casablanca, Maroc

2 Département de Géologie, Université Hassan II-Mohammedia, Faculté des Sciences Ben M’Sik, , B.P. 7955, Sidi Othmane, Casablanca, Maroc

 3Institut Scientifique, Département de Géologie, B. P.703, Agdal-Rabat, Maroc.

4Laboratoire SUBATECH, UMR 6457, Ecole des Mines, BP 20722, 44307 Nantes cedex 3, France

* Corresponding author. E-mail : fakhi@caramail.com

Received : 29 January 2002; revised version accepted : 06 June 2002

Abstract

The investigation of the hydrocarbon layers of the Moroccan Atlantic margin in general and the basins of Doukkala and Essaouira in particular, the triasico-jurassic and cretaceous deposits of drilling MAC1 was the subject of a geochemical approach. The step used and based on the behavior of certain elements. Identification and the measurement of the elements was carried out by x-ray fluorescency. This contribution, once coupled with the faciologic characteristics of the deposit, made it possible to obtain geochemical results interesting and essential to the geological and geochronologic investigations.

Keywords: Moroccan Atlantic margin; Hydrocarbon; Basins of Doukkala and Essaouira; Drilling MAC1; Geochemistry; Majors and traces elements; X-ray fluorescency (EXDRF); Lithology; Sedementay deposit; Elementary correlation.

Résumé

Dans le cadre global de l'investigation des gisements d'hydrocarbures de la marge atlantique marocaine en général et des bassins de Doukkala et d'Essaouira en particulier, les dépôts triasico-jurassiques et crétacés du forage MAC1 ont fait l'objet d'une approche géochimique. La démarche utilisée est basée sur le comportement de certains éléments majeurs et traces. L'identification et la mesure de ces éléments sont effectuées par Fluorescence X à Dispersion d’Energie (EXDRF) . Cette contribution, une fois couplée avec les caractéristiques façiologiques des dépôts, a permis d'obtenir des résultats géochimiques intéressants et indispensables aux études géologiques et géochronologies.

Mots clés : Marge atlantique marocaine; Bassins de Doukkala et d'Essaouira; Dépôts triasico-jurassiques crétacés; Forage MAC1; Approche géochimique; Eléments majeurs et traces; Fluorescence X à Dispersion d’Energie (EXDRF).

© 2015