Etude du comportement dynamique

du Poly(vinylpirrolidone) (PVP) en régime dilué

M. M. Jebari* , A. Abderrahman, A. Gharbi

Laboratoire de Physique de la Matière Molle, Département de Physique,

Faculté des Sciences de Tunis, Campus Universitaire 1060 Tunis, Tunisia

* Corresponding author. E-mail : mondher.jebari@fst.rnu.tn

Received : 03 May 2002; revised version accepted : 27 November 2002

Abstract

This work consists in studying the behavior of Poly(vinylpirrolidone) (PVP) in solution by the dynamic light scattering. The dissolved polymer chains in a solvent are presented in the form of coils more or less inflated, according to the nature of solvent and the properties of polymer itself. The measurement of the hydrodynamic radius RH informs us about the size of the chains and the importance of the interactions between polymer coils in diluted solution. A comparative study, with typical polymers dissolved in organic solvents, can enable us to discuss the effects of polar nature of the PVP on the behavior of the chains in interactions in the solution. One also proposes to establish a general relation connecting the size of polymer to his mass, this relation called scaling law, allows us to discuss quality of used solvent.

Keywords: Light beating spectroscopy; Autocorrelation function; Hydrodynamic radius; Scaling law.

Résumé

Ce travail consiste à étudier le comportement dynamique du Poly(vinylpirrolidone) (PVP) en solution. Les chaînes de polymères dissoutes dans un solvant se présentent sous forme de pelotes plus ou moins gonflées, suivant la nature du solvant et les propriétés du polymère lui-même. La mesure du rayon hydrodynamique RH nous renseigne sur la taille des chaînes et sur l’importance des interactions pelote-pelote du polymère en solution diluée. Une étude comparative, avec des polymères typiques dissous dans des solvants organiques, peut nous permettre de discuter les effets de la nature polaire du PVP sur le comportement des chaînes en interactions dans la solution. On se propose aussi d’établir une relation générale reliant la taille du polymère à sa masse, cette relation appelée loi d’échelle, nous permet de discuter la qualité du solvant utilisée.

Mots Clés : Technique de battement de photons ; Fonction d’autocorrélation ; Rayon hydrodynamique ; Loi d’échelle.

© 2015