PROPRIETES ANTI-CORROSIVES DE COUCHES MINCES PRODUITES SUR DES SURFACES METALLIQUES

N. Benderdouche1, B. Benstaali1*, A. Addou1, J. M. LeBreton2, B. G. Chéron3, J. L. Brisset4

1Laboratoire STEVA, Faculté des Sciences et Sciences de l’ingénieur, Université de

Mostaganem, BP 188, 27000 Mostaganem, Algérie

2CNRS UMR 6634, 3CNRS UMR 6614-CORIA, Technopole du Madrillet, BP 12, F-76801,

St Etienne du Rouvray Cedex, France

4Laboratoire d'Electrochimie Interfaciale et de Chimie Analytique (LEICA), Faculté des Sciences, Université de Rouen, 76821 Mont-Saint-Aignan, France

* Corresponding author. E-mail : benstaal@yahoo.co.uk

Received : 24 December 2002; revised version accepted : 26 March 2003

Abstract

Pure iron and austenitic (304L and 316L) stainless steel alloys are exposed to a humid air plasma of a gliding arc type or glidarc. The properties of the iron hydroxide Fe(OH)3 thin film formed on the surface, are investigated by immersing plasma-treated iron surfaces in 3.5% NaCl solutions, at different exposure times. Gravimetric and galvanic measurements are performed on the treated samples. On the other hand, Tafel measurements performed in nitric acid solutions (10-2 mol.L-1) show that the corrosion potentials of 304L and 316L stainless steel surfaces increase with treatment time, whereas the corrosion current decreases. These combined electrochemical, gravimetric and galvanic results lead us to conclude that the iron hydroxide improves the material resistance in aggressive environment and could have important industrial applications.

Keywords : Thin films; Stainless steel; Corrosion; Plasma; Glidarc.

Résumé

Des échantillons de fer pur et d’aciers austénitiques (304L et 316L) sont exposés à un plasma d’air humide de type glidarc. Les propriétés de la couche mince d’hydroxyde de fer Fe(OH)3 formée à la surface sont étudiées en immergeant les surfaces de fer traitées dans des solutions de NaCl (3.5%) à des temps d’immersion différents et sont ensuite analysées par des méthodes gravimétriques et galvaniques. La méthode de Tafel appliquée dans des solutions d’acide nitrique (10-2 mol.L-1) montre que le potentiel de corrosion des surfaces des aciers 304L et 316L augmente avec le temps de traitement alors que le courant de corrosion diminue. Les résultats combinés des mesures électrochimique, gravimétrique et galvanique nous mènent à conclure que l’hydroxyde de fer améliore la résistance des matériaux traités dans des milieux agressifs et peut avoir des applications industrielles importantes.

Mots clés: Couches minces ; Aciers inoxydables ; Corrosion ; Plasma ; Glidarc.

© 2015