Transport propeties and metallic conduction in CuGaTe2

L. Essaleh1*, A. Erramli1, S. M. Wasim2, G. Marin2, E. Choukri1, J. Galibert3

1 Laboratoire d’Etudes Structurales, Electriques et Optiques (LESEO). Université Cadi-Ayyad,

Faculté des Sciences et Techniques, Département de Physique, Guéliz, B. P. 618 Marrakech, Maroc

2 Centro de Estudios de Semiconductores, Facultad de Ciencias, Universidad de Los Andes, Merida 5101, Venezuela

3 Laboratoire de Physique de la Matière Condensée, SNCMP,

Complexe Scientifique de Rangueil, 31077 Toulouse Cédex, France

* Corresponding author. E-mail : lessaleh@fstg-marrakech.ac.ma,

Received : 30 September 2002; revised version accepted : 01 June 2003

Abstract

The magnetoconductivity of p-type CuGaTe2, in metallic regime has been measured at low temperatures in a magnetic field up to 20 Tesla. The experimental data are analyzed in the framework of models that take into account the effect of weak localization and electron – electron interactions. Good agreement of the experimental data with the theory is found. From the theoretical fit, both the inelastic and spin – orbit relaxation times are estimated and their dependence on temperature established.

Keywords : Localization: Magnetoresistance.

Résumé

La magnétoconductivité du p-CuGaTe2, dans la régime métallique, est mesurée à basses températures et à champ magnétique jusqu’à 20 tesla. Les données expérimentales sont analysées à partir des modèles qui tiennent compte des effets de faible localisation et des interactions électron – électron. Un bon accord avec la théorie est obtenu. A partir des fits, les temps de relaxation relatifs aux diffusions inélastiques et spin – orbite sont déterminés et leur dépendence en température établies.

Mots Clés : Localisation ; Magnetoresistance.

© 2015