Synthèse de nouvelles apatites

aux éléments de terres rares contenant des ions sulfure

N. Amor1, M. Mikou1, A. Bouhaouss2*, J. L. Lacout3

1 Laboratoire des Matériaux et Protection de l’Environnement

Faculté des Sciences Dhar El Mahrez B.P. 1796 Fès Maroc.

2 Laboratoire de Chimie Physique Générale, Faculté des Sciences de Rabat B.P. 1014 Rabat Maroc

GMRE, B.P.8849-Agdal, Rabat, Maroc

3 Laboratoire des Matériaux, Physico-chimie des phosphates,CNRS. UPRESA 5071,

ENSCT – INP, 38 rue des 36 ponts 31400 Toulouse-France.

* Corresponding author.: E-mail : bouhaous@fsr.ac.ma

Received : 12 June 2003; revised version accepted : 20 November 2003

Abstract 

In vanadocalcic sulfoapatite Ca10 (VO4)6 S , the pair (Ca2+ , ) can be substituted by the pair (Ln3+ , ½ S2-). Two methods are used. The first one, whish is indirect, concerns oxyapatites containing rare earth : Ca 10-x Lnx (VO4)6 O1+x/2 1- x/2 (Ln3+ = La3+ and Pr3+ ) treated under a sulfur atmosphere at 900°C.

The second one is direct : mixtures of the reagents ,calcium carbonate (CaCo3), vanadium oxide (V2 O5) and lanthanum oxide (La2 O3) in the case of lanthanum apatite and Pr2 (CO3)3 in the case of praseodym compound, were treated under a sulfur atmosphere at 900°C. The prepared samples were examined by X – ray diffraction, infrared spectroscopy, thermogravimetry and chemical analysis.

Keywords: Apatite; Rare earth; Sulfur ion.

Résumé

Dans la sulfoapatite vanadocalcique Ca10 (VO4)6 S , il est possible de substituer le couple (Ca2+ , ) par le couple (Ln3+ , ½ S2-). Deux méthodes de synthèses ont été utilisées ; une, dite indirecte, concerne la substitution des ions O2- des oxyapatites préalablement préparées Ca10-x Lnx (VO4)6 O 1+ x/2 1 - x /2 sous vapeur de soufre à 900°C. L’autre, dite directe, qui consiste à traiter un mélange de carbonate de calcium (Ca CO3), d’oxyde de vanadium (V2 O5) et d’oxyde de lanthane (La2O3) pour l’apatite au lanthane et de carbonate de praséodyme (Pr2 (CO3)3) pour le composé au praséodyme,en présence d’une vapeur de soufre à 900°C. Les composés préparés ont été analysés par diffraction des rayons X, spectrométrie infrarouge, thermogravimétrie et analyses chimiques.

Mots-clés : Apatite, Terre rare ; Ion sulfure.

© 2015