Contribution to the study of natural

and artificiAl aging of polypropylene, using TGA

Contribution à l’étude par ATG

du vieillissement naturel et artificiel du polypropylène

M. Rjeb1,2, A. Labzour2, A. Rjeb2*, S. Sayouri3, Y. Claire4, A. Périchaud4

1 Laboratoire de Physique Corpusculaire, Faculté des Sciences et Techniques,

Université Sidi Med Ben Abdallah B.P. 2202 Fès, Maroc

2 Laboratoire de Physique du Solide, Faculté des Sciences Dhar El Mahraz,

Université Sidi Med Ben Abdallah, B.P. 1796 Fès Atlas, Maroc

3 Laboratoire de Physique Théorique et Appliquée, Faculté des Sciences Dhar El Mahraz,

Université Sidi Med Ben Abdallah B.P. 1796 Fès Atlas, Maroc

4 Laboratoire de Chimie Macromoléculaire, Université de Provence, 3 Place V. Hugo, F-13331 Marseille Cedex 3, France

* Corresponding author . E-mail : arjeb@yahoo.com

Received : 04 March 2004; revised version accepted : 11 June 2004

Abstract

We study the evolution of thermal degradation of samples of polypropylene (PP), during their aging for two periods of 60 and 80 days. The study, using Thermogravimetric Analysis (TGA), focused on two types of aging: the natural one under the impact of the solar environment and the artificial one which was carried out by exposing the sample to radiations of a 100 W commercial lamp.

The comparative study of these two types of aging shows that the thermal degradation of the PP increases as a function of time of aging. Indeed, for a same duration, this thermal degradation is more important in the artificial aging case than it is in the natural one and is an increasing function of aging. The prolonged and continuous thermal effect produced by the lamp, in the case of the artificial aging, weakened the polymer and implies very important acceleration of the process of degradation.

Keywords: Polymer; Polypropylene; Aging; ATG.

Résumé

L’évolution de la dégradation thermique d’une série d’échantillons de polypropylène (PP), a été étudiée durant leur vieillissement pour deux périodes, 60 et 80 jours. L’étude réalisée par Analyse Thermogravimétrique (ATG), s’est portée sur deux types de vieillissement, l’un naturel sous l’impact de l’environnement solaire, l’autre artificiel par exposition aux rayonnements d’une lampe commerciale de 100 W.

L’étude comparative des deux types de vieillissement, montre que la dégradation thermique du PP est une fonction croissante du temps de vieillissement. En particulier, pour une même durée, cette dégradation thermique est plus importante dans le cas du vieillissement artificiel que dans celui naturel et est accrue pour la durée de 80 jours. L’effet thermique continu et prolongé causé par la lampe, dans le cas du vieillissement artificiel, fragilise plus le polymère, entraînant une accélération plus importante du processus de dégradation.

Mots clés : Polymère ; Polypropylène ; Vieillissement ; ATG. 

© 2015